Contamination microbienne

Pourquoi les microbes prolifèrent-ils dans le carburant diesel ?

Diesel : une substance dangereuse qui est classée comme nocive pour la santé et pour l'environnement. Pourquoi trouve-t-on des organismes vivants dans le réservoir ? En fait, le réservoir contient des micro-organismes bien adaptés qui peuvent vivre et proliférer dans cet environnement nocif.

Taux de reproduction des microbes zoom
Taux de reproduction des microbes
 

Le terme micro-organisme fait référence à des bactéries, des levures et des moisissures. Ces micro-organismes, ou en langage familier, microbes, sont partout présents. Ils sont dans l'air, dans le sol, dans l'eau mais aussi sur notre peau. Ils ne posent pas toujours de problème et certains d'entre eux peuvent être très utiles, par exemple dans l'industrie alimentaire. C'est uniquement le nombre total de microbes qui peut poser problème dans le réservoir de carburant.

Dans des conditions optimales, le nombre de microbes double en 20 minutes. Après 20 minutes supplémentaires, il y en a 4, puis 8, 16, 32, 64 ... Après 10 heures, il y a 1 073 741 824 micro-organismes.

La prolifération rapide explique l'énorme accumulation de la substance appelée boue biologique dans les réservoirs de carburant contaminés. Cette boue biologique bloque de plus en plus le filtre à carburant et empêche un bon écoulement. L'écoulement de carburant peut être arrêté complètement et le carburant ne peut alors plus alimenter le moteur.

Quelles sont les conditions optimales de prolifération des microbes ?

Les microbes ont besoin d'eau. L'eau est source de vie. Les microbes ont aussi besoin de nourriture et de chaleur pour se développer. Comme nous le savons aussi maintenant, les microbes peuvent très bien s'adapter à de nouvelles conditions de vie. Ils ont appris comment extraire les aliments nécessaires à leur survie dans le carburant diesel. Avec l'ajout du biodiesel dans le carburant, il est encore plus facile pour les microbes de se nourrir du carburant puisque le biodiesel est très biodégradable. La température dans le réservoir est fixe et dans la plupart des cas ne peut pas être influencée par des facteurs externes, c-à-d. lorsqu'un réservoir de stockage se trouve à l'extérieur.

Mais d'où provient l'eau ? Selon la norme DIN EN 590 la plus récente, le carburant diesel contient jusqu'à 7 % en volume de biodiesel. Conformément à cette spécification, jusqu'à 200 mg/kg d'eau sont autorisés. Bien que 200mg/kg ne représentent pas beaucoup d'eau, compte-tenu de la taille d'une bactérie ou d'une levure qui est uniquement de l'ordre du µm, la petite quantité d'eau dans le réservoir équivaut à la taille un grand lac. Et ce lac offre de très bonnes conditions de vie. Le carburant diesel peut retenir jusqu'à 60 mg/kg d'eau, ce qui signifie que cette quantité n'est pas exploitable par les microbes. Il reste donc 140 mg/kg d'eau disponibles pour les microbes. Compte tenu de la condensation de l'eau, le lac se transforme lentement en océan. Dans le passé, le gazole minéral ne contenait pas de bioadditif et l'eau tombait au fond parce que l'eau est plus lourde que le diesel. L'eau pouvait donc être vidangée à partir du point le plus bas du réservoir. Garder le réservoir au sec est une bonne façon d'éliminer les sources microbiennes.

Cependant, aujourd'hui, le biodiesel doit être mélangé au carburant pour répondre aux réglementations. Le biodiesel peut contenir jusqu'à 500 mg/kg d'eau, mais il peut retenir jusqu'à 5 000 mg/kg d'eau. C'est une bonne chose, dans la mesure où de grandes quantités d'eau sont retenues et ne sont donc pas disponibles pour les microbes. Aucun cas de contamination microbienne n'a été signalé dans le biodiesel à 100 %. Le problème commence seulement lorsqu'un certain pourcentage de biodiesel est mélangé dans le combustible minéral parce qu'une petite quantité de biodiesel ne peut pas se dissoudre dans l'excédent d'eau. De plus, le biodiesel agit comme émulsifiant et projette de fines gouttes d'eau dans le carburant. Il est devenu très difficile de vidanger l'eau transparente du fond du réservoir.

Pour davantage d'information:

 

Où puis-je acheter grotamar® 82 et mikrocount® fuel ?

 

France

Schülke France SARL
22, Terrasse Bellini
Paris La Défense
92800 Puteaux Cedex / FRANCE
+33-1-42 91 42 42
Fax +33-1-42 91 42 88
schuelkefrance.info@schuelke.com


Purchasing grotamar® 82 and mikrocount® fuel online

Acheter en ligne grotamar® 82 et mikrocount® fuel

 

For other countries please contact schülke directly by e-mail grotamar.shop@schuelke.com


schülke dans le monde entier

schülke weltweite Aressen